QUI SOMMES NOUS ?

ASSOCIATION VIVRE EN VILLE 01 
PROJET ASSOCIATIF 2016 / 2020

(extraits du projet associatif)

HISTOIRE ET VALEURS DE L'ASSOCIATION

En 1999, alertés par des familles en détresse sur le devenir de leurs proches malades psychiques, Émile BRUN, Marcelle VINCENT et Michel PIROUX, tous trois anciens cadres infirmiers au Centre Psychothérapique de l’Ain, décident de fonder une association sous le nom de VIVRE en VILLE 01.

En effet, les temps d’hospitalisation étant de plus en plus courts, les malades non stabilisés sont livrés à eux-mêmes, surtout en fin de semaine. De là découle la tradition, maintenue, de l'ouverture de certaines structures de l’Association le week-end et les jours fériés, à la demande des usagers.

Emile BRUN en sera le fondateur et le premier président.

Ce groupe a été rejoint par des familles de la Délégation Départementale de l'UNAFAM, porteuses de besoins concrets pour leurs proches fragilisés par une maladie psychique, notamment en matière d’accueil de jour, de lien avec les Centres Médicaux-Psychologiques et d’accompagnement à l’accession et au maintien dans un logement.

Ainsi, dès sa création, Vivre-en-Ville 01 a été portée par l’UNAFAM à laquelle elle est affiliée et dont elle partage les valeurs et les objectifs et notamment celui de changer l’image de la maladie psychique et le regard porté par l’opinion publique sur les personnes atteintes de ce handicap.


VOCATION ET MISSION

Vivre-en-ville 01 a pour vocation d’accompagner et de soutenir les personnes en situation de handicap psychique. Convaincue que les valeurs d’humanité que ces personnes ont en elles, leur grande sensibilité et leurs capacités créatives originales peuvent réellement enrichir la communauté, l’Association milite pour qu’elles prennent leur place de citoyen et mènent à bien leur propre destinée,

Association Vivre en Ville 01 Affiliée à l’UNAFAM
Tél : 04 74 22 49 67/Fax : 04 74 47 90 94

Elle a vocation à promouvoir tous types de structures « de transition » entre le sanitaire et le social, dans une logique de fluidité des parcours, en exerçant la fonction de « maillon » dans une chaîne qui va de l’hôpital au domicile, du CATTP1 et du CMP2 au GEM3, en passant par l’accueil de jour et le SAVS.

L’ACTION DE L’ASSOCIATION

Comme l’indique l’article 2 de ses statuts4, l’Association vise à « apporter aux personnes handicapées psychiques, l’aide et le soutien nécessaire à leur réadaptation humaine et sociale dans la Cité ». Son action se déploie selon trois modalités :
- Une action de « plaidoyer » en faveur des personnes handicapées par la maladie psychique.
- La gestion de services.
- Le soutien et le parrainage de GEM.

PLAIDOYER ET ACTION DANS LA CITÉ

L’Association entend s’impliquer, au-delà de leur seule mise en oeuvre, dans l’élaboration et l’évaluation des politiques publiques en faveur du handicap psychique, en participant à toute instance de concertation et de dialogue avec l’ensemble des acteurs concernés, usagers, familles et entourage, pouvoirs publics – et, en premier lieu, le Conseil départemental de l’Ain qui finance les services et la MDPH6 -, associations et regroupements (Comité d’entente 01), institutions et professionnels relevant des secteurs de la Santé et du Social.
Ainsi, Vivre-en-Ville 01 participe activement au conseil local de santé mentale, elle est partie prenante, avec d’autres institutions, de « l'espace des usagers » du CPA, lieu d'accueil et d'informations pour les patients et leurs proches, elle est également un acteur de la SISM5
Au-delà, elle entend participer à toute action dans les domaines citoyens, culturels et sportifs visant à la reconnaissance et l'intégration des personnes handicapées psychiques dans la Société.

LA GESTION DE SERVICES

Les activités de l’Association s’exercent notamment par la gestion :
- De Services d’Accueil de Jour
- De Services d’Accompagnement à la Vie Sociale
Ces services s’adressent, selon les termes actuels des conventions signées avec le Conseil Départemental de l’Ain, à des personnes orientées par la MDPH6, âgées à l’admission de 18 à 60 ans et résidant dans le département.
Les dispositifs proposés par Vivre-en-Ville 01 ont vocation à être des « lieux de passage » vers la vie autonome en milieu ordinaire, dans la limite des potentialités des personnes accueillies ou accompagnées.

Cette orientation conduit aujourd’hui à concilier :
- Le développement de services en milieu ouvert proposant un accompagnement individualisé à l’autonomie vers des formes « ordinaires » de socialisation.
- Le maintien et l'évolution de Services d’Accueil de Jour pour lesquels la demande en provenance des secteurs psychiatriques reste forte, tant l’intégration directe en milieu ordinaire demeure, pour nombre de personnes, encore aujourd’hui difficile.

LE PARRAINAGE DES GROUPES D’ENTRAIDE MUTUELLE

Chaque personne doit pouvoir se constituer un réseau d’aide qui va lui permettre, tout au long de son parcours, de surmonter les obstacles rencontrés dans son insertion sociale.

Dans cette perspective, le soutien aux Groupes d’Entraide Mutuelle fait pleinement partie des missions de Vivre-en-Ville-01. Cette action s’inscrit dans une logique de subsidiarité, qui vise à laisser le maximum d’autonomie aux GEM parrainés tout en restant soucieux de leur pérennité et de leur intégrité.

LA CONCEPTION DE L’ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES

L’accompagnement de la personne est fondé sur la notion de citoyenneté et vise à favoriser sa posture de « Sujet » dans la Cité.
Il s’agit de co-construire avec la personne, dans le cadre d’une approche globale8 et dans le respect de sa parole, un projet d’accompagnement qui soit à la fois souple et « présent », même symboliquement.
Pour autant, l’inscription de la personne dans une démarche de soin durable et adapté demeure un impératif et la prévention des ruptures de soins reste un objectif majeur de l’accompagnement.
Vivre en Ville 01 veille à être reconnue et entendue comme capable de repérer les signes de souffrance chez les usagers, alerter et, en concertation avec les équipes soignantes, adapter ses prestations en conséquence.

Pour déployer son action, l’Association missionne et s’appuie sur des professionnels du travail social qualifiés dont elle attend :
- qu’ils adoptent et mettent en oeuvre au quotidien, dans le cadre posé par les projets de service, cette conception.
- qu’ils apportent leur expérience et leur expertise afin d’enrichir le projet associatif.



Glossaire: 
1 Centre d’Accueil thérapeutique à Temps Partiel
2 Centres médico-psychologiques
3 Groupe d’Entraide Mutuelle
4 Article 2 des statuts en date du 24 avril 2010.
5 Semaine d’Information sur la Santé Mentale.
6 Maison Départementale des Personnes Handicapées
7 Cf. Schéma départemental des personnes handicapées. 2015/2020
8 Cf. la conception de la santé comme « un bien-être physique, psychique et social » OMS
9 Union Nationale des Amis et Familles des Malades Mentaux